L’Association En Route pour Travailler aux côtés des participants du PLIE des Graves pour leur accession au permis de conduire

1-AERT

Depuis deux ans, le PLIE des Graves accompagne les participants dans l’accession au permis de conduire de trois façons :

  • En finançant les cours de conduite et cours de code pour une première présentation au permis B
  • En finançant des cours de conduite si le code est déjà acquis
  • En finançant des heures de conduite dans le cas où la personne n’aurait pas conduit depuis longtemps, afin de se retrouver à l’aise au volant.

« L’accession au permis B est une plus-value pour les personnes ayant un projet professionnel et qui ont besoin de se déplacer. Notre partenaire, l’auto-école sociale et solidaire AERT 33 (Association En Route pour Travailler), a débuté une action d’accompagnement à destination de personnes qui rencontrent des freins dans leur accession au permis », présente Elisabeth Abrivat, responsable projet insertion au PLIE des Graves.

La spécificité de cette auto-école est qu’elle s’adresse uniquement aux demandeurs d’emploi : « L’association porte bien son nom : obtenir son permis de conduire peut conduire à l’accès à l’emploi. Soutenue par le Département et la Fondation Vinci, la structure est différente des auto-écoles classiques. Nous faisons bénéficier les participants d’un accompagnement particulier, d’une évaluation du niveau de français et axons notre mission autour du lien social. Nous sommes un coup de main dans le parcours des demandeurs d’emploi », présente Chrystel Picaud, coordinatrice de projets au sein de l’auto-école.

L’action est à destination des personnes rencontrant des difficultés d’accès à l’emploi et dont la mobilité peut être nécessaire : « Aujourd’hui, 6 participants du PLIE des Graves devraient être accompagnés dans l’obtention de leur permis de conduire, et 6 participants uniquement sur des cours de conduite. Tous ces participants ont un projet professionnel et l’obtention du permis de conduire leur permettra d’accéder à l’emploi. Il peut s’agir d’emplois nécessitant la conduite de véhicule dans le cadre de leur activité ou pour assurer les trajets travail –domicile. Cette action est réservée, bien sûr aux personnes dont les ressources ne leur permettent pas aujourd’hui d’accéder à ce permis », détaille Elisabeth.

Au début de l’accompagnement, les personnes ont un premier rendez-vous avec AERT pour une évaluation initiale qui détermine le suivi qui découlera.
En parallèle de 80 heures de cours collectifs et accompagnés autour du code de la route, le PLIE des Graves finance 30 heures de conduite par participant.

« Pour beaucoup de participants que nous accueillons, le permis de conduire est souvent le premier diplôme obtenu. C’est aussi un challenge personnel », rappelle Chrystel Picaud.

« Cette action permet aux participants de se mobiliser sur un objectif personnel. Cela créé une dynamique dans leurs démarches », ajoute Elisabeth Abrivat.