ALIFS / A.DE.L.E. : un partenariat intense en faveur de la lutte contre les discriminations.

alifs

Depuis de nombreuses années, les membres de l’équipe de l’association A.DE.L.E sont formés et sensibilisés dans la lutte contre les discriminations, notamment présentes dans les champs de l’emploi et de l’insertion.

Les référentes, les chargées de relations-entreprises et tous les professionnels au contact des publics en recherche d’emploi participent à plusieurs actions en faveur de la lutte contre les discriminations, animées par l’association ALIFS (Association du Lien Interculturel Familial et Social).

« L’association ALIFS a pour mission première l’intégration des populations issues de l’immigration ou économiquement faibles. Nous travaillons pour l’accès au droit, à la culture et à la citoyenneté, qui se recoupent dans deux champs d’action : l’action culturelle et l’action sociale », explique Mohamed Fazani, directeur de l’association et également juriste.

Par ses champs d’action, l’ALIFS anime le réseau des acteurs œuvrant pour la lutte contre les discriminations : « nous formons les acteurs sociaux du territoire sur des problématiques liées au droit ou à l’interculturalité, en mettant en place des rencontres, des ateliers ou des échanges de pratiques. Nous sensibilisons les professionnels et nous leurs mettons à disposition une palette d’outils pour repérer des situation de discriminations », ajoute Mohamed Fazani.

Qu’appelle-t-on « discrimination » ? Quelle est la situation actuelle dans notre société ?
« La discrimination est réelle et massive mais il y a peu de contentieux car les preuves ne sont pas mises en avant ou bien, la situation est ‘acceptée’ et consentie. Ceci entretient l’impunité. Par la stigmatisation, les représentations et les préjugés, l’organisation sociale produit et maintient cette discrimination. Notre objectif est ainsi de démanteler cette mentalité généralisée, en signalant des points discriminants et en défendant les droits », détaille Mohamed Fazani.

Ce travail auprès des entreprises, structures sociales et professionnels de l’emploi et de l’insertion est primordial aujourd’hui : « nous menons un travail très important avec la MDSI de Bègles et l’association A.DE.L.E aujourd’hui. C’est un partenariat intense qui nous unit : nous sensibilisons les équipes à la capacité de détecter des situations de discrimination. Ces diagnostics sont importants dans notre mission. C’est une réelle acculturation juridique des équipes qui est ainsi menée », conclut Mohamed Fazani.

En 2018, un référentiel de lutte contre les discriminations sera mis en place. L’objectif de ce dispositif est d’indiquer aux professionnels la posture à adopter en cas de situation discriminante.