La clause d’insertion : un tremplin vers l’emploi durable.

clause

Vilogia est un groupe privé d’immobilier social. Implanté à Bègles, il a conclu un marché d’entretien de ses résidences avec l’entreprise Vidimus à la fin de l’année 2016. En partenariat avec l’association A.DE.L.E., la clause d’insertion a été intégrée dans le marché et une mise en relation avec un candidat a été organisée.

« L’association A.DE.L.E. a accompagné Vilogia dans l’intégration de la clause d’insertion sur un marché d’entretien des bâtiments. Déjà présente dans les marchés de construction des résidences, il y avait une volonté réciproque de poursuivre la mise en œuvre de la clause d’insertion dans les marchés d’entretien et de maintenance. Notre rôle a également été de présenter un candidat, correspondant aux critères de la clause et issu du territoire », détaille Elisabeth Abrivat, chargée de mission clause au PLIE des Graves.

Suivi par la Mission Locale, Julien, un jeune béglais de 25 ans à l’époque, a été positionné. « J’ai été en recherche d’emploi pendant deux ans et demi. Au sein de la Mission locale où j’ai été suivi, j’ai travaillé sur ma reconversion professionnelle. Je visais un secteur particulier, mais je ne trouvais pas d’emploi. L’an dernier, j’ai été mis en relation avec l’entreprise Vidimus et j’ai candidaté sur le poste d’agent de services. J’ai su prouver ma motivation et mon sérieux et aujourd’hui, je suis en CDI », raconte le jeune homme.

Sur le marché initial, 500 heures d’insertion étaient prévues. À la fin, ce sont 1930 heures qui ont été réalisées par Julien.

Grâce au travail conjoint entre la Mission locale et le PLIE des Graves, Julien a pu être suivi et accompagné dans sa recherche d’emploi. « J’ai été très bien suivi par la Mission locale et par l’équipe de l’association A.DE.L.E. Il m’est arrivé d’ailleurs d’envoyer des personnes de mon entourage vers ces structures pour leur recherche d’emploi », témoigne Julien.