Initiation et découverte des métiers : de nouvelles actions sont organisées au PLIE des Graves.

Actions d'initiation

Une nouvelle action d’initiation et découverte des métiers a été organisée en cette rentrée 2018. Mutualisée avec le PLIE des Hauts de Garonne, l’action « Réussir son retour à l’emploi » a été menée par l’organisme de conseil en ressources humaines Espace Projet. Cette nouvelle session était réservée aux participants du PLIE des Graves âgés de plus de 45 ans, public rencontrant des difficultés spécifiques liés à leur âge.

« Sur la totalité des participants du PLIE des Graves que nous accompagnons, 42% ont plus de 45 ans, et un quart a plus de 50 ans. L’emploi chez les séniors est une vraie problématique. C’est pourquoi, nous avons souhaité apporter une réponse innovante à ce public touché par la discrimination liée à l’âge dans le cas de leur recherche d’emploi », présente Elisabeth Abrivat, responsable projet insertion au PLIE des Graves.

Une confiance retrouvée et une capacité de projection sur sa fin de carrière professionnelle étaient les objectifs identifiés par l’équipe du PLIE des Graves.

« Cette session a permis à des personnes de plus de 45 ans de se remobiliser dans l’emploi et d’être capable de se projeter. Retrouver une dynamique, se repositionner sur le troisième tiers de carrière et dépasser les clichés qui peuvent subsister aussi bien du côté des séniors eux-mêmes que des entreprises, étaient les enjeux de cette action », indique Nathalie Jevelot, psychologue du travail et consultante au sein d’Espace Projet.

Les séniors représentent une catégorie de demandeurs d’emploi souvent victime de discriminations de la part d’entreprises qui, en recherche de profils, orientent leur offre d’emploi vers un public plus jeune : « Les séniors ont un réel désir de transmission de compétences et de connaissances. C’est une population dynamique. La vision intergénérationnelle est très importante aujourd’hui, notamment dans l’entreprise, d’autant que l’âge de départ à la retraite a reculé », indique Nathalie Jevelot.

Les participants ayant assisté à l’action ont pu travailler sur leur projet professionnel et leur positionnement : « L’idée générale a été de mettre en avant les compétences de chacun. Cette analyse de parcours et de savoir-faire a permis aux participants de dégager des hypothèses de métiers possibles. Cela a confirmé ou élargi le champ des possibilités, des métiers et des secteurs d’activités. Les participants ont terminé l’action par un stage dans une entreprise qu’ils avaient ciblée, ou à défaut, par des entretiens conseils », détaille Nathalie Jevelot.

En parallèle du travail sur le projet, deux comédiens sont venus ponctuer les sessions. Des simulations de prises de contact directes et d’entretiens de recrutement, un grand travail sur la communication, la présentation de soi ont également été abordés. Une intervenante sophrologue est également intervenue sur la gestion du stress

Enfin, des intervenants extérieurs ont été conviés ponctuellement afin d’informer et de sensibiliser les participants sur des préoccupations qui leurs sont propres. Un intervenant du Club Athlétique Béglais est venu parler de sport, de bien-être et d’hygiène de vie. D’autres intervenants, de la CARSAT et de la CPAM, ont également fait un passage.

Sur la fin de l’année 2018, deux autres actions sont organisées.

En novembre, une nouvelle action d’initiation et découverte des métiers de la restauration collective sera mutualisée avec le PLIE des Hauts de Garonne. Animée par l’organisme de formation AFEC, elle alliera la théorie et la pratique tout du long afin de présenter les métiers et les conditions de travail, aborder les normes d’hygiène et sécurité (HACCP) et montrer les gestes techniques professionnels de base.

En décembre, démarrera une action d’initiation et découverte des métiers issus du secteur tertiaire de bureau. Mutualisée avec le PLIE de Bordeaux, cette action de positionnement aura pour objectif de permettre à des personnes ayant un projet ou une expérience dans ces métiers, de se plonger dans les réalités du marché de l’emploi. Elle permettra aux participants d’évaluer leurs compétences et d’analyser les pistes professionnelles possibles.