Portrait d’Alice-Odile Antoine-Edouard, Responsable du service Solidarités de la CCM

Depuis le début de l’année 2018, Alice-Odile Antoine-Edouard est la nouvelle Responsable du service Solidarités de la Communauté de Communes de Montesquieu.

Après un parcours au CCAS de Bordeaux et au Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, c’est à la Communauté de Communes de Montesquieu qu’Alice-Odile poursuit son action professionnelle au bénéfice des publics en difficulté.
Découvrez son portrait !

 


AOAE CD92Alice-Odile Antoine-Edouard, vous venez d’arriver à la Communauté de Communes de Montesquieu. Avant d’entrer dans les détails de votre feuille de route, pouvez-vous nous raconter votre parcours ? D’où venez-vous ?

 

J’ai 37 ans et suis originaire de la Guyane Française.

Après un parcours universitaire en Guyane, j’ai obtenu en 2003, à Bordeaux, un DESS (Master 2) en droit avec une spécialisation en droit de la santé.

J’ai débuté mon parcours professionnel en embrassant les fonctions de Coordinatrice de Médiateurs sociaux intervenant en quartiers prioritaires sur la Ville de Cayenne. Cette première expérience m’a conforté dans mon souhait de contribuer à la conception et à la mise en œuvre des politiques de solidarités et d’emploi, de telle sorte à enrayer les causes de l’exclusion sociale et à prévenir les ruptures de parcours.

C’est dans cet objectif que j’ai poursuivi ma carrière en m’impliquant dans des structures telles que le CCAS de Bordeaux, en qualité de Directrice Prestations Sociales et Proximité et le Conseil Départemental des Hauts-de-Seine, en tant que Cheffe de Service Insertion, Emploi et Actions Sociales sur le territoire de Nanterre, Rueil-Malmaison et Suresnes.
Vous prenez la responsabilité du Service Solidarités de la Communauté de Communes de Montesquieu. Pouvez-vous nous détailler votre feuille de route, votre mission ?

 

Le Service Solidarités assure la gestion de l’Espace Emploi Montesquieu et de tous les dispositifs de solidarités mis en place par la Communauté de Communes de Montesquieu (location de cyclomoteurs pour l’insertion, chantiers insertion, projets liés à l’accueil et à la sédentarisation des gens du voyage …).
Ma mission consiste à coordonner l’ensemble de ces services à la population, à participer activement à la réussite des projets et actions développés par le PLIE des Graves sur le territoire, à trouver des solutions locales concrètes à la marginalisation professionnelle et à développer la relation avec les entreprises locales et les partenaires de l’insertion, dans une logique de travail en réseau. Mon action doit permettre à chaque demandeur d’emploi du territoire de Montesquieu, à chaque habitant des communes de la CCM, de se sentir considéré, écouté, valorisé et soutenu efficacement dans l’atteinte de ses objectifs d’insertion professionnelle.

 

Qu’est-ce qui vous fait vous lever le matin ?
Quelle est votre motivation ou votre moteur ?

 

La phrase que je me répète à loisir : « Après la pluie, le beau temps ! ».

Nous connaissons tous des échecs ou des déceptions, que ce soit dans notre vie personnelle que dans notre parcours professionnel. Demain sera toujours meilleur qu’aujourd’hui ; même si parfois « demain » prend un peu plus de 24heures pour arriver.

 

C’est aussi dans cette philosophie que j’oriente mes actions professionnelles au bénéfice des publics en difficultés. J’aime à penser que, si infime soit mon action sur le poste que j’occupe aujourd’hui, elle pourra avoir un impact positif sur la qualité de vie, la mobilisation ou plus globalement l’inclusion sociale des habitants de la Communauté de Communes de Montesquieu.
Un dernier mot à ajouter ? Qu’est-ce qu’on peut vous souhaiter ?

 

Souhaitez-moi de réussir à atteindre les objectifs.